Comment se motiver à travailler

by | Apr 30, 2020 | Autonomie

Réussir est le résultat d’un processus sur le long terme, qui demande beaucoup de travail et une motivation égale.

Malheureusement, la motivation fluctue en permanence en fonction de notre humeur, de l’environnement, de notre état d’esprit mais aussi de notre niveau de fatigue ou du contexte de la journée.
Travailler sans motivation étant contre-productif, voici quelques astuces pour développer et maintenir sa motivation à travailler tout au long de l’année !

1 – Afficher des citations

« Il n’y a pas d’ascenseur qui mène au succès, chacun doit emprunter les escaliers. »     

« L’obstination est le chemin de la réussite » – Charlie Chaplin
Si lire ce genre de citations peuvent inspirer, alors les afficher à des endroits où elles peuvent être lues quotidiennement participera à renforcer sans effort la motivation.

2- S’entourer d’un environnement studieux

L’environnement impacte notre motivation : un lieu chargé de distraction où qui sert à d’autres occupations peut détourner la motivation de travailler. Il est donc important de dédier un endroit précis de son intérieur au travail, un endroit agréable, mais qui y est uniquement destiné. Il n’est pas nécessaire que ce soit toute une pièce. Un bureau suffit !

3- Déterminer ses objectifs

Prendre 15mn pour établir ses objectifs, à court terme, et à plus long terme. Le simple fait d’avoir ses objectifs en tête motive à cumuler de petites réussites, et à faire les petits pas nécessaires à l’atteinte de son objectif !

4- Prendre la mesure de sa progression

Le manque de motivation s’explique souvent par un découragement face à tout ce qu’il nous reste à apprendre, comprendre et maîtriser. Noter ses succès et prendre conscience du chemin déjà parcouru est un bon moyen de se motiver. Il peut être intéressant de commencer sa séance de travail en revenant sur un vieil exercice ou une vieille leçon, de se rendre compte de ce que l’on maîtrise déjà pour se mettre dans de bonnes conditions pour poursuivre l’apprentissage.

5- Donner du sens à son travail

Il est parfois difficile de faire le lien entre ses objectifs et le travail des cours. Il est alors préférable de donner du sens à la séance de travail en elle-même, en faisant une liste de ce qu’elle nous apporte : cela peut être enlever un sentiment de culpabilité, garantir une meilleure note au prochain examen, enlever du stress, ou se garantir une disponibilité à un autre moment de la semaine !

6- Prendre un modèle

Que ce modèle soit connu ou qu’il soit dans son entourage, être inspiré permet aussi de gagner en motivation. Il est toujours possible de prendre connaissance des difficultés et du travail que nos modèles ont fourni pour en arriver là où ils sont.

Il n’y a pas de secret, le travail régulier permet la réussite dans tous les domaines !

7- Se défier soi-même

Cap ou pas cap ? Se fixer des challenges à relever en travaillant avec récompense à la clef est aussi un bon moteur de motivation !

8- Se poser de petits objectifs

Pourquoi petits ? Parce qu’il est certain que ces objectifs seront atteints, n’entraînant donc aucune démoralisation et perte de motivation, bien au contraire : qu’ils soient trop faciles donnera l’envie d’augmenter le challenge de soi-même !

9- Trouver un work buddy

Parce que la motivation est toujours plus facile à trouver à plusieurs, se trouver un partenaire de travail peut être un bon moyen de se fixer des heures de travail et d’engager une émulation positive ! Attention que cela ne tourne pas en compétition qui pourrait démotiver certains. Suivant son profil, il faut trouver le partenaire de travail qui recherche la même chose que soi : que ce soit faire les mêmes exercices, se réciter les cours mutuellement, partager des astuces ou se défier.

10- Dresser ses priorités

La motivation pour travailler n’est pas au rendez-vous ? On peut alors se poser cette simple question : si je ne travaille pas, qu’est-ce que je devrais faire ? Si la réponse vient spontanément, c’est que cette autre chose est le plus important dans l’immédiat. Réaliser alors sa priorité, dans un temps limité, pour enchaîner sur une séance de travail l’esprit libéré.

11-  Se débarrasser des fausses excuses

Le manque de motivation s’accompagne souvent de fausses excuses. On a tout à coup quelque chose de plus urgent à faire que de travailler, et on se met à faire une multitude de choses qu’on ne fait absolument pas en temps normal. Il est important de s’interroger sur la raison pour laquelle on n’a pas envie de travailler. Ces raisons se regroupent souvent dans la catégorie des peurs. On se dit que de toute façon cette séance de travail sera un échec et une perte de temps, inutile à la progression, et elle alimentera le manque de confiance en soi à l’origine de ces peurs.

Il est important de répondre à cette peur par une seule question : est-ce que ce dont j’ai peur a plus de chance de se réaliser avec ou sans ma séance de travail

12- S’autodiscipliner

Comme la motivation va et vient, il est important de trouver des moyens de réguler ses effets sur le travail. Pour cela, établir une auto discipline est le meilleur moyen de faire rentrer des séances de travail dans nos habitudes. Une fois l’habitude crée, faire sa séance de travail sera un automatisme et il n’y aura plus besoin de motivation !

Vous avez d’autres techniques pour vous motiver ? Partagez-les nous !

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published.